Formation : la gouvernance partagée

En ce mois de février, les coordonnateurs Kolapsonautes vont approfondir leurs compétences en gouvernance partagée.
Nous nous perfectionnerons dans cette voie à travers, notamment, la prise de décision au consentement (différent du consensus) et l’organisation d’une structure en cercles périphériques joints, autour d’un cercle central, les représentants étant tournants et élus via des principes d’élections sans candidat.
Pour ceux qui l’expérimentent dans des structures associatives ou militantes, le vote a en effet, soit un effet clivant, soit un effet d’unanimité de façade, alors que les prises de décision au consentement permettent d’aboutir à des décisions enrichies par les différents apports et soudent les groupes.

Une consultante formée à l’Université du Nous nous accompagne dans cette démarche épanouissante et revigorante, en ces temps moroses.

Les commentaires sont clos.